Foot – ANG – Sunderland – Blessé, Jermain Defoe a peut être dit au revoir à Sunderland

Foot Angleterre Sunderland

Publié le | Mis à jour le

Finalement blessé à la cuisse, l’attaquant international anglais Jermain Defoe ne jouera pas avec Sunderland contre Chelsea (16h00), alors qu’il devrait quitter cet été les Black Cats.

Football - Championnat d'Angleterre - Jermain Defoe n'est pas dans le groupe de Sunderland qui affronte Chelsea. (Reuters)

Jermain Defoe n’est pas dans le groupe de Sunderland qui affronte Chelsea. (Reuters)

Déjà relégué en Championship, Sunderland se déplace ce samedi (16h00) sur la pelouse du champion, Chelsea, sans son attaquant vedette Jermain Defoe. Blessé à la cuisse, l’international anglais a été obligé de renoncer à ce qui aurait dû être son dernier match avec les Black Cats. Sous contrat jusqu’en 2019, il dispose en effet d’une clause dans son bail qui l’autorise à quitter le club en cas de relégation. Et à 34 ans, celui qui a marqué 14 buts cette saison en Premier League séduit toujours en Angleterre.

Rédaction

Autore: L’Equipe.fr Actu Football

Mundial Sub-20: todos os resultados e calendário

O Mundial de Sub-20 arrancou no sábado na Coreia do Sul com o jogo entre a Venezuela e a Alemanha (2-0). Portugal, que está inserido no grupo C, perdeu na estreia, no domingo, frente à Zâmbia (2-1).

A seleção nacional joga agora no dia 24 com a Costa Rica (12h00) e dia 27 com o Irão (09h00).

O Maisfutebol vai acompanhar o Mundial a par e passo e transmitir os jogos de Portugal ao minuto. 

GRUPO A

20/05 (08h30): Argentina-Inglaterra, 0-3

20/05 (12h00): Coreia do Sul-Guiné, 3-0

23/05 (09h00): Inglaterra-Guiné

23/05 (12h00): Coreia do Sul-Argentina

26/05 (12h00): Inglaterra-Coreia do Sul

26/05 (12h00): Guiné-Argentina

GRUPO B

20/05 (06h00): Venezuela-Alemanha, 2-0

20/05 (09h00): Vanuatu-México, 2-3

23/05 (09h00): Venezuela-Vanuatu

23/05 (12h00): México-Alemanha

26/05 (09h00): México-Venezuela

26/05 (09h00): Alemanha-Vanuatu

GRUPO C

21/05 (06h00): Zâmbia- PORTUGAL, 2-1

21/05 (09h00): Irão-Costa Rica, 1-0

24/05 (09h00): Zâmbia-Irão

24/05 (12h00): Costa Rica- PORTUGAL

27/05 (09h00): Costa Rica-Zâmbia

27/05 (09h00): PORTUGAL-Irão

GRUPO D

21/05 (09h00): África do Sul-Japão, 1-2

21/05 (12h00): Itália-Uruguai

24/05 (09h00): África do Sul-Itália

24/05 (12h00): Uruguai-Japão

27/05 (12h00): Uruguai-África do Sul

27/05 (12h00): Japão-Itália

GRUPO E

22/05 (09h00): França-Honduras

22/05 (12h00): Vietname-Nova Zelândia

25/04 (09h00): França-Vietname

25/04 (12h00): Nova Zelândia-Honduras

28/05 (07h00): Nova Zelândia-França

28/05 (07h00): Honduras-Vietname

GRUPO F

22/05 (09h00): Equador-EUA

22/05 (12h00): Arábia Saudita-Senegal

25/05 (09h00): Equador-Arábia Saudita

25/05 (12h00): Senegal-EUA

28/05 (10h00): Senegal-Equador

28/05 (10h00): EUA-Arábia Saudita

OITAVOS DE FINAL

30/05 (09h00): 1B-3ACD (jogo 37)

30/05 (12h00): 2A-2C (jogo 38)

31/05 (09h00): 1D-3BEF (jogo 41)

31/05 (12h00): 1A-3CDE (jogo 39)

31/05 (12h00): 1C-3ABF (jogo 40)

01/06 (08h30): 2B-2F (jogo 42)

01/06 (12h00): 1E-2D (jogo 43)

01/06 (12h00): 1F-2E (jogo 44)

QUARTOS DE FINAL

04/07 (07h00): vencedor 37-vencedor 44 (jogo 46)

04/07 (10h00): vencedor 38-vencedor 41 (jogo 45)

05/07 (09h00): vencedor 43-vencedor 40 (jogo 47)

05/07 (12h00): vencedor 42-vencedor 39 (jogo 48)

MEIAS-FINAIS

08/07 (09h00): vencedor 45-vencedor 46 (jogo 49)

08/07 (12h00): vencedor 47-vencedor 48 (jogo 50)

JOGO DO TERCEIRO CLASSIFICADO

11/07 (07h30): derrotado 49-derrotado 50

FINAL

11/07 (11h00): vencedor 49-vencedor 50 

Autore: Maisfutebol

Marc Bartra rompe a llorar en su regreso con el Dortmund

El futbolista catalán causó baja tras el atentado sufrido el pasado 11 de abril.

El partido era especial para Marc Bartra. Y así lo ha manifestado el jugador catalán cuando se ha echado a llorar sobre el césped del Signal-Iduna Park en su regreso a los terrenos de juego tras el atentado sufrido el pasado 11 de abril.

Xabi Alonso anuncia su retirada del fútbol

Bartra ha sido titular en el partido ante el Werder Bremen, cinco semanas después de que el autobús del Borussia Dortmund fuera atacado antes de un partido de Champions contra el Monaco y, donde, el ex del Barcelona fue el que más daños padeció a causa de la explosión sufrida.

Autore: Goal.com News – Español – España

Inglaterra amarga el debut de Argentina en el Mundial sub 20

Los británicos se impusieron a la Albiceleste en el primer partido de ambos en el torneo que se disputa en Corea del Sur.

Inglaterra ha maximizado sus escasas oportunidades y se ha impuesto a Argentina por un contundente 3-0 en el estadio Jeonju de Corea del Sur dentro del Mundial sub 20 que se disputará hasta el 11 de junio. Los argentinos jugaron con un hombre menos el último cuarto de hora por expulsión de Lautaro Martínez, tras consultar el colegiado con el videoarbitraje una posible agresión del delantero de Racing. 

Inglaterra fue tremendamente práctica. El primer gol para los británicos llegó en una acción aislada a los 37 minutos de juego cuando un centro desde la derecha era cabeceado por Dominic Calvert-Lewin, del Everton. Mientras que el segundo tanto fue una rápida transición, ya en la segunda mitad, que nació en la meta británica para llegar al arco contrario con apenas tres toques y culminado por Armstrong al palo corto. Dos ocasiones que se convertían en sendos dianas. Pleno de acierto para los ‘pross’.

Pese a la desventaja, el juego y las mejores oportunidades seguían correspondiendo a los argentinos, quienes no tenían ni el punto de mira ajustado ni la precisión adecuada sobre la portería inglesa para haber nivelado un encuentro que se terminó de complicar para la Albiceleste a partir de la expulsión de Lautaro Martínez en el tramo final del partido.

No era el único contratiempo y es que Solanke en el tiempo de descuento ponía la puntilla al materializar con pasmosa tranquilidad un penalti que dejaba un abultado marcador que amarga el estreno de Argentina en este certamen mundialista, donde comparten grupo con Corea del Sur -quienes ejercen de anfitriones- y Guinea.

Autore: Goal.com News – Español – España

Foot – L1 – Leonardo Jardim et Lucien Favre, les démonteurs de clichés

Foot Ligue 1

Publié le

Le Portugais Leonardo Jardim et le Suisse Lucien Favre, considérés comme les deux meilleurs entraîneurs cette saison en Ligue 1, ont chacun fait mentir un cliché entourant leur nationalité.

Football - GOURDOL Nathan - Leonardo Jardim et Lucien Favre

Leonardo Jardim et Lucien Favre

Alors qu’ils ont souvent eu l’impression d’être déconsidérés en Ligue 1 par le passé, au profit des entraîneurs français, les techniciens étrangers ont été en pleine lumière cette saison dans le Championnat de France. Le Portugais Leonardo Jardim (Monaco) et le Suisse Lucien Favre (Nice) sont les meilleurs ambassadeurs de la réussite des techniciens étrangers, même si Unai Emery (PSG) et Sergio Conceiçao (Nantes) peuvent également être cités. Favre et Jardim ont un point commun : ils ont désamorcé chacun un cliché accolé à leur nationalité.

Leonardo Jardim a laissé tomber le béton

«En 2014 et 2015, j’ai gagné la truelle d’or, si je gagne cette année le trophée UNFP, ce sera une progression», a ironisé en début de semaine Leonardo Jardim, avant de remporter le trophée. Une déclaration un brin revancharde, pleine d’humour, en écho à celle qu’il avait prononcée un an plus tôt, suite à son absence dans la liste des entraîneurs de l’année : «Les quatre nommés sont les quatre meilleurs entraîneurs français de L1. Moi, je crois que je peux gagner le trophée de meilleur maçon portugais qui travaille en France. J’en profite pour saluer tous les maçons portugais de France.» «Ce n’est pas une revanche, cela récompense trois ans de travail», a commenté Jardim, après avoir été désigné meilleur entraineur de la saison.

Leonardo Jardim est passé de trop défensif à super offensif. (S.Boué/L'Equipe)
Leonardo Jardim est passé de trop défensif à super offensif. (S.Boué/L’Equipe)

Le Portugais a souvent été moqué pour son accent, son caractère assez effacé, presque taiseux. Et on lui a rapidement reproché à son arrivé de «bétonner», de prôner un jeu trop défensif à la tête de l’ASM. En l’espace d’une saison, Jardim a mis tout le monde d’accord, en bâtissant une équipe qui a fait rêver la France et l’Europe. Le Monaco 2016-2017 ne cesse de battre les records sur le plan offensif : cinquième équipe de l’histoire à franchir la barre des 100 buts en Ligue 1, première formation à marquer lors de 30 matches de suite en Championnat

En deux ans, l’AS Monaco a radicalement changé de visage. En 2015, elle avait l’une des meilleures défenses d’Europe, elle possède désormais l’une des meilleures attaques. Pour opérer cette révolution, Jardim a su instaurer un 4-4-2 séduisant pour exploiter au maximum le potentiel de son attaque. Il a joué l’attaque face à tous ses adversaires, en France comme en Europe.

Lucien Favre, tout sauf zen

En se fiant à plusieurs listes recensant les clichés liés à chaque nationalité, il ressort que les Suisses sont lents, apathiques, posés. L’expression «Y’a pas l’feu au lac» a été démocratisée pour résumer ce cliché, qui agace fortement de l’autre côté du lac Léman. A son arrivée à Nice, Lucien Favre a d’ailleurs été parodié lors de sa conférence de présentation, où il expliquait les choses calmement, en déroulant chaque mot à son rythme, avec un accent marqué. Mais décrire Favre comme nonchalant, c’était méconnaître l’autre face de la personnalité du technicien de 59 ans.

Si Favre parle souvent lentement, et peut dégager l’impression d’un personnage peu énergique, il bout à l’intérieur, et cette réputation était déjà connue lors de son parcours allemand. Il a explosé quelques fois cette saison, avec notamment une prise de bec mémorable avec l’entraîneur des gardiens du Gym Lionel Letizi. Favre est un faux-calme, au caractère tout sauf lisse et effacé. Il est un entraîneur passionné, qui dit ce qu’il pense. Perfectionniste, éternel insatisfait qui peut se montrer grincheux même après une victoire, le Suisse a imposé un style bien loin du cliché du personnage indolent. Sa personnalité complexe, en plus de sa maîtrise tactique évidente, a fait du bien à la Ligue 1, qui pourrait toutefois le perdre cet été.

N. G.

Autore: L’Equipe.fr Actu Football